Chaque année, des millions de Français succombent au virus de la gastro-entérite. Contre cette maladie il convient de prendre des mesures dès les premiers symptômes.

Le menu anti-gastro :

  • têtes d'ail : 1 €/pièce ;
  • eau minérale : 0,70 €/L ;
  • riz : 2 €/500 g ;
  • Coca-Cola : 1 €/L ;
  • carottes : 2 €/kg ;
  • bananes : 2,50 €/kg ;
  • compote de pommes : 1 €/400 g.

L'ail pour renforcer ses défenses immunitaires

L'ail est un aliment aux apports méconnus. Par exemple, il s'agit d'un antiseptique naturel. Dans l'estomac, il détruit les bactéries. Grâce à la vitamine B1 qu'il contient, il favorise la digestion et s'avère particulièrement indiqué en cas de gastro-entérite.

 

Consommé cru, il devient encore plus efficace !

   

L'eau, tisanes, soupes et thé ou se réhydrater

La maladie déshydrate le corps. Il faut donc doubler son apport journalier en eau et boire au moins 1 L par jour. En outre, en transpirant, l'organisme perd également beaucoup de sodium. La quantité de sel doit évoluer aussi en conséquence.

Vous pouvez boire :

  • de l'eau à température ambiante ;
  • des bouillons salés ;
  • des sodas et boissons sucrées ;
  • des tisanes et du thé.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Le riz : pour faire le plein d'énergie

Pour traiter une gastro, il n'existe pas de meilleure méthode que de manger du riz, sans ajout de matière grasse. Vous pouvez le compléter avec une pointe de sel pour qu'il ne soit pas trop fade.

Les avantages du riz :

  • Il ne pèse pas sur l'estomac.
  • Il est facile à manger lorsqu'on perd l’appétit.
  • Il contient des féculents qui permettent de rester en éveil plusieurs heures.

Le Coca-Cola : un véritable médicament

Auparavant, le Coca-Cola faisait office de médicament. Le Coca-Cola (et autres sodas) vous aide à digérer. Il se consomme remué pour éliminer un maximum de bulles.

 

Les bienfaits du Coca-Cola :

  • Il est prouvé que le Coca-Cola aide à digérer.
  • Il est sucré pour donner un coup de fouet.
  • Il contient de la caféine pour rester en éveil (vous pouvez également le choisir sans).
  • Il a bon goût, contrairement aux médicaments.
 

 

Les carottes : le légume bonne-mine

Ce légume du potager permet de faire le plein de vitamines et de sels minéraux, sans se forcer. La carotte est riche en fibres. Les fibres vous aident à éliminer les toxines. Ce légume contient en outre du sucre.

Toutefois, pour réellement profiter de ses vertus, il est préférable de manger des carottes issues de l’agriculture biologique. En effet, 51,7 % des carottes non bio contiennent des résidus de pesticides (source : ONG Générations futures dans son rapport du 6 juin 2019).

En cuisine, optez pour une cuisson à l'eau, sans matière grasse. Vous pouvez également compléter avec un peu de sel.

Les bananes : elles reposent les intestins

Les bananes restent très faciles à digérer et permettent à l'intestin de se mettre au repos pendant quelques jours. Sucrées, elles séduisent également les personnes qui rechignent à manger des fruits même en temps normal.

En période de gastro, elles se consomment plutôt écrasées. Vous pouvez également opter pour des compotes de pommes ou de coing.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Les aliments à éviter

La liste noire des aliments à ne pas consommer pendant d'une gastro-entérite s'avère malheureusement longue.

Les aliments à éviter :

  • les viandes crues ou peu cuites ;
  • les œufs ;
  • les laitages ;
  • le fromage ;
  • les matières grasses ;
  • l'alcool ;
  • les épices.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ooreka vous en dit plus

En cas de gastro, il vous faudra adapter votre alimentation en conséquence. Ne passez à table que pour des viandes et des poissons bien cuits. En général, le manque d'appétit se fait vite sentir.

Aussi, mangez doucement et en petites quantités des aliments qui diminueront vos douleurs intestinales comme le riz ou les bananes. Et n'oubliez pas de boire !

Téléchargez gratuitement :

Ces pros peuvent vous aider